Le projet Ars & Locus est réalisé à la base du motif de l’art du jardin coréen traditionnel : « création des jardins coréens contemporains d’après l’esthétique de Gong (Le Vide), concept de base dans l’art des jardins coréens traditionnels. Les jardins abstraits pour la méditation selon le modèle du chemin invisible, esthétique revisitée et réinventée en art abstrait à travers des oeuvres d’installation paysagère permanente. »

Réalisation du projet Ars & Locus en France

  1. Jardin coréen à la Fondation CAMAC, Marnay-sur-Seine, France
  2. Jardin coréen à la Fondation Coubertin, Vallée de Chevreuse, France
  3. Jardin de miroirs à Gif-sur-Yvette, France

Ces projets ont évolué vers Le motif du plan d’urbanisme : « Travail synthétique des genres différents de l’art comme peinture, sculpture, installation, art de vitrail, photographie, art numérique en 3D et 5D en hologramme, cinématographie, littérature et danse.

  1. Plan de Maître pour le projet Green Town (Village vert), ville d’Ansan, Corée du Sud
  2. Plan de Maître pour le projet Chagall Town (Village Chagall), ville de Chuncheon, Corée du Sud
  3. Plan de Maître pour le projet Parc Abu Dhabi, Abu Dhabi